"C'est arrivé"


 Rencontre ratée 
(0 commentaires)

 Brigitte Bardot 
(0 commentaires)

 Au ciné 
(0 commentaires)

 A l'arrêt de bus 
(0 commentaires)

 A l'hôpital 
(0 commentaires)


Photos


 Majorette
 Sortez couverts
 So sexy
 Avec des pièces
 Chat perché

actu sur tropbontropcon.fr


 Visitez le monde entier en quelques clics grâce à des drones
 Toutes les actus ...

bon plan sur tropbontropcon.com


 


Fonds d'écran sur tropbontropcon.com


Barque sur la Seine
 Tous les fonds d'écrans ...

Sur le forum


  Daniel et le prof
  Les 3 fous a l'asile
  Les deux familles et l'evolution
  Doodle : Jeux Olympiques de la Jeunesse 2018
  La femme et la servante indienne

Trop embarrassant

Il y a 249 histoires, Les 10 meilleures notes:

  bizutage suite  [Ecole/College] (2631 points)
  Bizutage histoire vraie  [Ecole/College] (1799 points)
  Humilié devant les filles  [Famille] (1618 points)
  middle school story part 2  [Ecole/College] (1170 points)
  Les punitions dans mon école  [Ecole/College] (1088 points)
  Coincé  [Ecole/College] (967 points)
  La partie de basket  [Ecole/College] (906 points)
  Nue devant la maison  [Divers] (757 points)
  Mise à l'air en forêt  [Ecole/College] (663 points)
  Aventure au foyer des étudiants  [Ecole/College] (571 points)

Contribuez !!!

Liens


 Betisier
 ToutGratuit.fr
 Rencontres gratuites
 Mes albums photo
 Référencement Google
 Dictionnaire en ligne


Document sans titre
Bizuschtroumpf
par Bizuschtroumpf le, 08/03/2013

L’histoire «gage par deux ados» racontée dans la rubrique «famille» m’a rappelé un bizutage sur le thème des schtroumpfs auquel j’ai participé à l’époque où les bizutages publics étaient encore tolérés, sinon autorisés.

Ce «bizuschtroumpf» consistait à sélectionner par tirage au sort treize jeunes bizuts mâles qui étaient entièrement déshabillés, rasés, peints en bleu des pieds à la tête et exhibés dans le gymnase du campus devant l’assemblée générale des étudiants.

Les bizuts étaient regroupés, nus comme des vers et bleus comme des schtroumpfs, au centre du gymnase jusqu’au moment où on leur lançait douze bonnets blancs et douze caleçons blancs dont ils devaient s’emparer. Cela déclenchait généralement de belles bagarres entre ces treize mecs à poil, qui cherchaient évidemment à récupérer en priorité l’un des douze caleçons disponibles…

A la fin de la séance, le ou les bizuts qui n’avaient récupéré ni bonnet ni caleçon devaient être enfermés dans le «garde-manger de Gargamel», une cage de trois mètres de côté où ils devaient passer vingt-quatre heures, aussi nus que bleus, exposés aux moqueries et aux quolibets des autres étudiants, qui étaient autorisés à leur jeter les restes de repas récupérés au restaurant universitaire...

On en parle sur le forum...

 

Voter pour cette histoire :

| Contact | © 2004-2006 tropbontropcon - Webmasters Gold77 / aNaKRoN67 - CNIL : 1071593 - 1 visiteur connecté - Qui est connecté ? | Page générée en 0.18 secondes.