"C'est arrivé"


 Brigitte Bardot 
(0 commentaires)

 Au ciné 
(0 commentaires)

 A l'arrêt de bus 
(0 commentaires)

 A l'hôpital 
(0 commentaires)

 Les perroquets catholiques 
(0 commentaires)


Photos


 Majorette
 Sortez couverts
 So sexy
 Avec des pièces
 Chat perché

actu sur tropbontropcon.fr


 Visitez le monde entier en quelques clics grâce à des drones
 Toutes les actus ...

bon plan sur tropbontropcon.com


 


Fonds d'écran sur tropbontropcon.com


Barque sur la Seine
 Tous les fonds d'écrans ...

Sur le forum


  Google : Il y a 44 ans naissait le hip-hop
  Doodle : Fête nationale du 14 juillet
  Doodle : 140e anniversaire de Wimbledon
  Doodle : Il y a 114 ans naissait Amy Johnson
  Doodle : Hommage à Victor Hugo

Trop embarrassant

Il y a 227 histoires, Les 10 meilleures notes:

  bizutage suite  [Ecole/College] (2567 points)
  Bizutage histoire vraie  [Ecole/College] (1713 points)
  Humilié devant les filles  [Famille] (1456 points)
  middle school story part 2  [Ecole/College] (1130 points)
  Les punitions dans mon école  [Ecole/College] (1024 points)
  Coincé  [Ecole/College] (924 points)
  La partie de basket  [Ecole/College] (869 points)
  Nue devant la maison  [Divers] (746 points)
  Aventure au foyer des étudiants  [Ecole/College] (543 points)
  Plumé par 2 filles au strip poker  [Ecole/College] (522 points)

Contribuez !!!

Liens


 Betisier
 ToutGratuit.fr
 Rencontres gratuites
 Mes albums photo
 Référencement Google
 Dictionnaire en ligne


Document sans titre
Bizutage histoire vraie
par Anonymous le, 09/04/2005

Il est 14h00, il est fait beau. J'ai 14 ans à l'époque et suis plutôt
bien copain avec tous ceux de ma classe. Comme d'habitude, nous avons
libre le mercredi après midi et la plupart des élèves se reposent sur
l'herbe dans la cour du lycée. Il faut dire que le lycée est situé au
bord d'une forêt et nous sommes tous internes.
"Viens avec nous, on va s'éclater en forêt et repérer quelques filles
qui se promènent souvent dans la clairière" cria Valentin mon pote de
14 ans. Accompagné de Vincent, Thomas, Sébastien , Frédéric et
Olivier, tous de ma classe, nous quittons le lycée et nous nous
dirigeons vers la forêt sur le petit sentier qui longe le route.
Une demi heure, nous arrivons à la clairière dite le fond de l'étang.
Olivier et Sébastien s'approchent vers moi et me disent "he, il est
beau et chaud, idéal pour faire un strip poker".
Bien sûr, tout le monde est tout de suite d'accord. Je ne suis pas
très à l'aise sur le fait de se désabiller en pleine nature et répond
timidement que celà n'est pas très prudent vu qu'on pourrait se faire
surprendre par un promeneur ou les filles du village.
Je n'ai pas fini ma phrase quant Olivier et Sébastien me tiennent les
bras, me plaquent dos à terre. Vincent et Thomas me tiennent les pieds
et Frédéric s'assied carrément sur mon ventre pour m'éviter de bouger.
En fait, crie Valentin mon pote mais traitre, on t'a préparé une
surprise. On a invité les filles du lycée à nous rejoindre pour 15h00.
Mais avant on va te foutre à poil.
Je me débats comme je peux mais déjà je sens mes baskets s'en aller et
ne peut absolument rien faire. Valentin m'enlève ma veste en jean,
puis mon tee shirt et fini meme par le déchirer. Je suis maintenant
torse nu et me débat comme une bête sauvage. C'est le tour des
chaussettes, je me retouve pieds nus. Olivier prend un plaisir à
ouvrir le rivet de mon jean et défait doucement la bragette. Putain le
beau slip crie Valentin, on va le mettre a l'air. A cinq, ils se
mettent pour m'enlever mon jean et maitenant je me retrouve en slip
dans la clairière. Je suis rouge de honte et leur dit, bien vous avez
gagné, je me rends. Valentin qui avait tout organisé me répond, bien,
tu te laisses faire pour quelques gages et on te rend tes habits quant
les filles arrivent. Mais les autres crient, A POIL, A POIL, on veut
le voir a poil. Ils s'exécutent de suite et m'arrachent le slip Géné,
je sens ma verge qui durcit. Putain, il bande. Belle queue. Je ne sais
plus ou se mettre et les autres rigolent de plus en plus fort et me
trainent dans le chemin.
Bon, il va bientôt être 15h00. Vite quelques gages avant que les
filles n'arrivent. Si tu t'exécute sans se débattre, on te rends tes
habits. D'accord?
Je réponds oui.
Premier gage, tu vas courrir à poil sur le chemin jusqu'au pont qui
longe la route et le traverser et faisant attention de ne pas être vu
par les voitures ou des promeneurs.

 

Voter pour cette histoire :

| Contact | © 2004-2006 tropbontropcon - Webmasters Gold77 / aNaKRoN67 - CNIL : 1071593 - 2 visiteurs connectés - Qui est connecté ? | Page générée en 0.22 secondes.