"C'est arrivé"


 Brigitte Bardot 
(0 commentaires)

 Au ciné 
(0 commentaires)

 A l'arrêt de bus 
(0 commentaires)

 A l'hôpital 
(0 commentaires)

 Les perroquets catholiques 
(0 commentaires)


Photos


 Majorette
 Sortez couverts
 So sexy
 Avec des pièces
 Chat perché

actu sur tropbontropcon.fr


 Visitez le monde entier en quelques clics grâce à des drones
 Toutes les actus ...

bon plan sur tropbontropcon.com


 


Fonds d'écran sur tropbontropcon.com


Barque sur la Seine
 Tous les fonds d'écrans ...

Sur le forum


  Doodle : Bonne rentrée des classes !
  Google : Il y a 44 ans naissait le hip-hop
  Doodle : Fête nationale du 14 juillet
  Doodle : 140e anniversaire de Wimbledon
  Doodle : Il y a 114 ans naissait Amy Johnson

Trop embarrassant

Il y a 227 histoires, Les 10 meilleures notes:

  bizutage suite  [Ecole/College] (2567 points)
  Bizutage histoire vraie  [Ecole/College] (1713 points)
  Humilié devant les filles  [Famille] (1483 points)
  middle school story part 2  [Ecole/College] (1130 points)
  Les punitions dans mon école  [Ecole/College] (1028 points)
  Coincé  [Ecole/College] (929 points)
  La partie de basket  [Ecole/College] (869 points)
  Nue devant la maison  [Divers] (746 points)
  Aventure au foyer des étudiants  [Ecole/College] (548 points)
  Plumé par 2 filles au strip poker  [Ecole/College] (522 points)

Contribuez !!!

Liens


 Betisier
 ToutGratuit.fr
 Rencontres gratuites
 Mes albums photo
 Référencement Google
 Dictionnaire en ligne


Document sans titre
Mise à l'air en forêt
par Anonymous le, 10/12/2007

Le bizutage de Pascal a eu lieu quelques jours aprés la rentrée des vacanaces de Paques.
Le tirage au sort du bizut du week-end lui avait été défavorable et lorsque son nom avait été prononcé à haute voix par le maître de cérémonie, Pascal venait de comprendre qu'il allait passer une mauvaise aprés midi.

Son épreuve lui fut signifiée par Helène la plus délurée des filles de la section.

"Rendez vous à 15 heures devant l'arrêt du bus à la sortie du Lycée. Tu devras porter un jeans et un tee shirt. Tu prendras avec toi une corde de trois mètres au minimum" lui dit elle à haute et intelligible voix.

A 15 heures précise, il se présenta devant l'arrêt du bus et il pu constater que toutes les filles de la classe de terminale C étaient là ainsi qu'une grande majorité des garçons.
Il tendit à Helène la corde qu'elle lui avait demandé d'apporté et attendit le bus, sans broncher et sans oser poser de questions sur son futur bizutage.

Une fois installés à l'arrière du bus, on lui mit un baillon sur les yeux et il se retrouva dans le noir, ne sachant pas ou l'on allait le conduire. Les filles lui tenaient les mains pour lui oter toute envie de s'enfuir.

Lorsqu'on lui tira les mains vers le haut, il comprit qu'il fallait descendre et se mit à marcher avec hésitation. Les filles l'aidèrent à poser l'un aprés l'autre ses pieds des marches. Une fois en bas une longue marche commença.
Sous ses pieds le bitume se changea soudain en revêtement souple. Ils arrivaient en forêt. Pascal sentais l'odeur typique de la forêt et le fait d'avoir les yeux bandés mettait en exergue ses autres sens.

Au bout d'une marche qui dura un bon quart d'heure, on lui fit lever les mains vers le haut au dessus de sa tête. Il sentis passer autour de ses poignets, un noeud coullant qui se reserra d'un coup sec, lui emprisonnant les poignets ensemble.

L'une des filles prit le bout de la corde et le lanca en l'air afin qu'il passe autour de la branche qui se trouvait au dessus de la tête de Pascal. La branche devait servir de poulie afin de pouvoir tirer vers le haut les bras du prisonnier.

En quelques secondezs Pascal se retrouvait les mains liées contre l'arbre et il lui était impossible de bouger les mains qui était plaquées contre le tronc du grand arbre.

Helène vérifia que le noeud coullant était bien en place et une fois qu'elle eu la certitude que Pascal ne pourrait défaire ses liens, elle s'approcha de lui et se retourna vers les filles.

" Et maintenant, la mise à l'air" se mit-elle à annoncer sous les applaudissements des élèves.

Helène passa ses mains autour de la taille de Pascal et commença à défaire la boucle de la ceinture de son pantalon. Elle continua en defaisant un à un les boutons de la braguette.

Une fois largement ouvert elle tira d'un coup vers le bas et le jeans se retrouva sur les cuisses de Pascal.
Il était maintenant seulement vétu de son calçon et de son tee shirt. Helène lui retroussa le tee shirt sur la poitrine afin de mieux l'offrir en spectacle. Elle se mit à faire glisser lentement le calçon bleu et peu à peu les filles purent voir apparaitre les fesses blanches de Pascal.

Pour faire durer le spectacle elle s'arréta lorsque le calçon se retrouva juste sous ses fesses.
Pascal devait à la fois écarter un peu les jambes pour empécher le pantalon et le calçon de tomber sur ses chevilles, mais il devait en même temps veiller à ne pas trop les écarter sou peine de montrer à toute les filles sont entre jambe.

 

Voter pour cette histoire :

| Contact | © 2004-2006 tropbontropcon - Webmasters Gold77 / aNaKRoN67 - CNIL : 1071593 - 6 visiteurs connectés - Qui est connecté ? | Page générée en 0.16 secondes.