"C'est arrivé"


 Brigitte Bardot 
(0 commentaires)

 Au ciné 
(0 commentaires)

 A l'arrêt de bus 
(0 commentaires)

 A l'hôpital 
(0 commentaires)

 Les perroquets catholiques 
(0 commentaires)


Photos


 Majorette
 Sortez couverts
 So sexy
 Avec des pièces
 Chat perché

actu sur tropbontropcon.fr


 Visitez le monde entier en quelques clics grâce à des drones
 Toutes les actus ...

bon plan sur tropbontropcon.com


 


Fonds d'écran sur tropbontropcon.com


Barque sur la Seine
 Tous les fonds d'écrans ...

Sur le forum


  Doodle : Il y a 131 ans naissait la perforatrice
  Doodle : Google rend hommage au Pad Thaï
  Rencontre ratée
  Pour lutter contre la grippe
  Doodle : Joyeux Halloween

Trop embarrassant

Il y a 232 histoires, Les 10 meilleures notes:

  bizutage suite  [Ecole/College] (2578 points)
  Bizutage histoire vraie  [Ecole/College] (1737 points)
  Humilié devant les filles  [Famille] (1500 points)
  middle school story part 2  [Ecole/College] (1135 points)
  Les punitions dans mon école  [Ecole/College] (1039 points)
  Coincé  [Ecole/College] (929 points)
  La partie de basket  [Ecole/College] (879 points)
  Nue devant la maison  [Divers] (746 points)
  Aventure au foyer des étudiants  [Ecole/College] (552 points)
  Plumé par 2 filles au strip poker  [Ecole/College] (522 points)

Contribuez !!!

Liens


 Betisier
 ToutGratuit.fr
 Rencontres gratuites
 Mes albums photo
 Référencement Google
 Dictionnaire en ligne


Document sans titre
Vacances entre potes 1/4
par Anonymous le, 11/06/2009

Un été, j’étais avec mes potes à la plage, on venait d’avoir notre bac et pour décompresser on était parti à quatre dans un camping au bord de la méditerranée. On s’amusait comme on pouvait. Bon, à quatre mecs on passait beaucoup de temps à mâter les filles. Un jour, on s’est lancé un défi qui consistait à ce que chacun essaye de draguer une fille dans la journée. Le dernier à être seul devait avoir une sorte de gage, un truc comme ça ; on n’avait rien défini de particulier.

Alors voilà, on passe donc notre journée à essayer de se trouver une fille. Ca a été assez laborieux, je dois bien le dire. A la fin de la journée, j’étais le seul à n’avoir pas trouvé de filles. C’était un peu de la triche d’ailleurs, puisque les trois autres avait dragué un groupe de trois filles et que, pour faire clair, ils s’étaient partagé les filles. Du coup, moi, le quatrième, sans personne, je savais que j’allais avoir le droit à un truc mais je ne savais pas quoi.

On s’était réunis, tous les sept, devant notre mobil-home et on discutait de conneries en buvant de l’alcool. A un moment avancé de la soirée, un de mes potes a eu la bonne idée de rappeler que c’était moi qui avait perdu le pari (sans, bien sûr, préciser aux filles que le pari c’était elles) et que j’allais devoir subir le gage. C’était con, j’avais déjà prévu des trucs pour les autres, mais bon… C’était tombé sur moi. Alors voilà, j’attends gentiment qu’ils se décident. Ils discutent entre eux six (oui, parce que les filles semblaient d’un coup très intéressées) et au bout d’un moment ils tombent d’accord.

« Tu vas devoir faire un strip à ces dames » me disent-ils d’un coup ! Evidemment je leur dis qu’ils vont trop loin et que moi j’aurais jamais pensé leur faire faire ça (j’y avais pensé en fait) mais ils ne semblent pas en démordre. En plus, les filles ont l’air tout à fait satisfaites (tu m’étonnes). Je continue d’essayer de négocier pendant cinq bonnes minutes et j’en arrive finalement à devoir faire le strip quoi qu’il en soit. Bon… bon perdant, je finis par accepté et je me dis que d’ici la fin des vacances j’aurai trouvé moyen de me venger.

Donc voilà, je me lève et j’enlève mon t-shirt et je leur lance (je devais leur balancer mes fringues), j’enlève mes chaussures et mes chaussettes que je leur lance aussi. Arrivé au pantalon, je ralentis un peu la cadence, déjà parce que le faire rapidement n’aurait rien de très excitant mais en plus, ralentir la cadence retardait le moment où j’allais me retrouver à poil. J’enlève ma ceinture que je leur donne et je déboutonne mon pantalon. Là, les filles me demandent de me mettre de dos quand je baisse mon pantalon. Soit ! Je baisse légèrement mon pantalon et je e laisse tomber à mes chevilles. Evidemment mes potes se foutent gentiment de ma gueule mais pas grave, les filles ont l’air ravies. J’enlève mon pantalon et je leur lance aussi. Là, je commence un peu à douter de ce que je fais et je leur demande s’ils tiennent vraiment à ce que je vire le boxer. Les filles ne disent rien mais les mecs insistent. Je fais en sorte de faire trainer le plus possible mais ils finissent par me dire que si ce n’est pas moi qui le retire, ça sera eux qui le feront. Les filles me disent de me mettre de dos, de retirer le boxer, et de leur balancer ensuite. Je proteste encore un coup leur disant que je n’allais pas leur balancer le boxer mais ils me répondent « C’est le jeu !»
Le sort en est jeté. Je me retourne et je baisse très lentement mon boxer, en me penchant le moins possible pour éviter les blagues (encore plus) idiotes. J’entends des répliques du genre « joli cul, l’gamin », j’en passe et des meilleurs… Là-dessus, je l’enlève complètement, je mets ma main libre devant mon sexe et je me retourne en leur balançant le boxer. Ils sont morts de rire, ils me sifflent « Oh le beau gosse !!!», « Enlève la main, on veut du spectacle !!!». Bien sûr, je garde ma main fermement à sa place.

« Bon, voilà. Vous avez eu ce que vous vouliez » leur dis-je. « Ouais mais t’as pas été coopératif, du coup, on va pas te rendre tes vêtements ! » me dit l’un de mes potes. Là, je commence à avoir une trouille bleue. Je leur dis d’un air comique : « Oh, les mecs, me laissez pas comme ça, je vais choper un rhume ! » mais rien n’y fait, ils ne veulent pas me les rendre. Je commence à leur dire « Allez, s’il vous plait, je m’en suis assez pris pour ce soir, non ? ». L’une des filles a trouvé qu’effectivement j’en avais déjà subis pas mal et leur a dit de me rendre mes fringues.

Un peu déçu, mon pote qui avait mes fringues me tend mon t-shirt et me dit que ça sera le seul vêtement que je récupèrerais. Je gueule un peu mais ils me disent que si je ne suis pas d’accord c’est sans le t-shirt et pas la peine d’espérer pouvoir cacher quoi que ce soit avec mes mains… Là-dessus plus aucune fille ne conteste et je me retrouve donc obligé d’enfiler mon t-shirt et de tirer dessus un maximum pour cacher… ce qu’il y a à cacher. Le problème c’est que ce t-shirt n’est pas très long, du coup, quand je cherche à cacher l’avant, mes fesses sont complètement visibles (et inversement). Du coup voilà, j’ai passé une partie de la nuit comme ça, me faisant vanner par mes potes et entendant dire les filles que le t-shirt est en trop.

Evidemment, à la fin de la nuit, au moment de se séparer, ce qui devait arriver arriva, mes potes m’ont attrapé le t-shirt et, en moins de deux secondes, me l’ont arraché des mains. Logique… Un petit coup dans les jambes et je me suis retrouvé à terre. Ils m’ont enlevé le t-shirt et je me suis à nouveau retrouvé à poil. Sauf que là, ils ont eu la brillante idée de me bloquer les mains… Autant avant j’avais trouvé ça excitant, autant là, je me suis senti humilié complètement. Ca ne me faisait plus rire. Les filles étaient rouges mais ne pouvaient pas s’empêcher de mater ma queue.

Ca a bien duré une minute ou deux et à la fin, mes potes m’ont relâché, comprenant que là, ils avaient été très loin. Ils m’ont directement rendu mes vêtements et se sont excusés en disant qu’ils avaient fais les cons. J’ai fais mine de rien, rigolant avec eux, jouant l’auto-caricature. Demandant aux filles si elles avaient apprécié le spectacle. Bref, j’ai fais comme si j’avais trouvé ça drôle. Le lendemain matin, je me vengeais du premier, l’après-midi, je me vengeais du deuxième et deux jours après, j’ai foutu une honte mémorable aux trois en même temps. Je vous raconterai plus tard. Là, il est bientôt 6h du matin, c’est l’heure de dormir…

 

Voter pour cette histoire :

| Contact | © 2004-2006 tropbontropcon - Webmasters Gold77 / aNaKRoN67 - CNIL : 1071593 - 2 visiteurs connectés - Qui est connecté ? | Page générée en 0.28 secondes.