"C'est arrivé"


 Brigitte Bardot 
(0 commentaires)

 Au ciné 
(0 commentaires)

 A l'arrêt de bus 
(0 commentaires)

 A l'hôpital 
(0 commentaires)

 Les perroquets catholiques 
(0 commentaires)


Photos


 Majorette
 Sortez couverts
 So sexy
 Avec des pièces
 Chat perché

actu sur tropbontropcon.fr


 Visitez le monde entier en quelques clics grâce à des drones
 Toutes les actus ...

bon plan sur tropbontropcon.com


 


Fonds d'écran sur tropbontropcon.com


Barque sur la Seine
 Tous les fonds d'écrans ...

Sur le forum


  Doodle : Il y a 131 ans naissait la perforatrice
  Doodle : Google rend hommage au Pad Thaï
  Rencontre ratée
  Pour lutter contre la grippe
  Doodle : Joyeux Halloween

Trop embarrassant

Il y a 232 histoires, Les 10 meilleures notes:

  bizutage suite  [Ecole/College] (2578 points)
  Bizutage histoire vraie  [Ecole/College] (1737 points)
  Humilié devant les filles  [Famille] (1500 points)
  middle school story part 2  [Ecole/College] (1135 points)
  Les punitions dans mon école  [Ecole/College] (1039 points)
  Coincé  [Ecole/College] (929 points)
  La partie de basket  [Ecole/College] (879 points)
  Nue devant la maison  [Divers] (746 points)
  Aventure au foyer des étudiants  [Ecole/College] (552 points)
  Plumé par 2 filles au strip poker  [Ecole/College] (522 points)

Contribuez !!!

Liens


 Betisier
 ToutGratuit.fr
 Rencontres gratuites
 Mes albums photo
 Référencement Google
 Dictionnaire en ligne


Document sans titre
Strip poker entre ex...
par Deus Sex le, 19/06/2008

*
L’histoire que je vais vous raconter se passe il y a presque un an, c'est-à-dire en début aout. Il devait être 14h. J’étais tout seul dans ma chambre, devant mon pc et je fumais une cigarette en m’ennuyant profondément sur MSN, écrasé par la chaleur.

Parmi mes discussions que MSN, la plus étrange était celle que j’avais avec mon meilleur ami (Pierre) qui passait l’après-midi avec sa nouvelle petite copine (Elodie). Si je dis que cette discussion était étrange c’est parce que lui et elle avaient tous les deux été respectivement mon petit copain et ma petite copine quelques mois auparavant.

A présent, on était en webcam, moi tout seul dans ma chambre et eux dans celle de Pierre, en train de s’embrasser et de me cracher leur bonheur à la gueule. Lui, je l’avais largué quelques années plutôt et elle m’avait quitté après que je l’ai trompé (avec lui d’ailleurs).

Pierre commençait à me narguer à cause de ma situation de célibataire. Les deux me faisaient comprendre que j’avais été con de les avoir malmené et que maintenant, grâce à moi, ils s’étaient connu et que moi, j’étais seul. Pour éviter de passer pour un con, je rebondissais en balançant plein de sous-entendus sexuels qui les gênaient l’un et l’autre. Après quelques minutes, ils se sont pris au jeu et m’on renvoyé la balle. Au final, la discussion a commencé à devenir chaude.

Ils ont commencé à me chauffer en essayant de me faire fantasmer. Ce qui a marché très vite, il faut le dire. Lui a enlevé son t-shirt et elle s’est amusé à passer sa main dans son pantalon. Pour m’énerver, elle ma dit qu’elle savait que j’aurai aimé être à sa place. J’ai confirmé, en lançant un petit pic sarcastique (et pour sauver la face).

Ils sont partis un moment et moi, je suis retourné à mes occupations. Peu de temps après, je reçois un coup de fil. C’est Pierre. Il me propose de venir passer la soirée avec eux. Ca sera plus marrant qu’en webcam. Je lui ai quand même demandé s’ils avaient prévu de me faire tenir la chandelle. Il m’a juré que non et qu’au contraire, on s’amuserait bien… J’ai accepté de venir.


**
A 19h, je suis arrivé chez lui accompagné d’une bouteille de vin rouge et d’un pack de bière (le mélange devant bien nous saouler). Je leur ai fais la bise à tout les deux et on s’est posé dans la salle. On a parlé du lycée, d’alcool, de film, de sexe… L’ambiance était sympa finalement… Surréaliste du fait de les voir ensemble mais sympa… Mais bon, après quelques bières, tout à recommencé… Ils ont recommencé à me chauffer. Ils étaient assis sur un fauteuil en face de moi, je voyais donc tout ce qu’ils faisaient avec leurs mains. Je pense que c’était voulu. Ils voulaient m’énerver.

Comme au bout d’un moment, ils étaient presque l’un sur l’autre, je leur ai demandé s’ils préféraient que je parte. Ils se sont mis à me charrier en me disant que je devais être en manque de sexe. Je leur ai répondu qu’on devait s’amuser, selon eux, et qu’au final, je me retrouvais à les mater en train de se toucher. Alors, Elodie m’a dit « ok, on va essayer de s’amuser alors. Je crois que l’ambiance a besoin d’être détendue»

On s’est mis à faire un « actions ou vérités ». Les vérités ont plus de tous les côtés ! Qui suce le mieux ? Qui a la plus grosse ? Ensuite, en tant qu’action, j’ai dû enlever mon t-shirt. Après ça, Elodie a demandé que moi et Pierre nous roulions une pelle. J’ai demandé à Pierre d’enlever aussi son t-shirt. Ca virait doucement au strip-tease (ce que je leur ai fais remarquer).

Pierre m’a alors proposé un jeu de strip. J’ai dis « pourquoi pas ». Comme on était tous les trois d’accord et que, de toute façon, on s’était déjà tous vu à poil il n’y a eu aucun problème. Il est donc allé chercher un jeu dans sa chambre. Pendant qu’il était parti, Elodie me disait qu’elle allait me déshabiller sans même que je puisse réagir et je lui jurai tout le contraire.

Quand Pierre est revenu, il a posé un jeu de Uno sur la table. Il s’est assis et a demandé quelles seraient les règles. Il a demandé si on faisait chacun pour soi ou en équipe. Il a proposé mecs contre fille. J’ai dis non : Deux jeux de cartes. Un pour eux deux, un pour moi. Ils gagnent une partie, j’enlève une fringue, je gagne, ils enlèvent tous les deux une fringue. Je leur ai dis que de toute façon, eux et moi nous affrontions depuis le début ! Ils ont accepté. On a donc remis nos t-shirt et on a commencé.

Ca a mal commencé pour moi. La première partie a été très courte. Je n’ai pu poser qu’une carte avant qu’eux aient terminé. Ils souriaient en me disant « allez, le t-shirt, tu nous le donne ». Alors, je l’ai enlevé (doucement et de manière sensuelle. Je voulais les chauffer à mon tour). La seconde partie a été très longue. Ca a duré plus d’un quart d’heure. Eux et moi n’arrivions pas à terminer. Au final, j’ai encore perdu. J’ai enlevé mes chaussures et mes chaussettes et je leur ai passé. Ils m’ont bien fais comprendre qu’ensuite, c’est mon pantalon qui y passait.

On est allé s’installer dans le jardin à une grande table. On a bu un verre et fumer une cigarette. Ensuite, on a repris notre partie, dehors. La chance a tourné et j’ai gagné de justesse. Pierre a enlevé son t-shirt et Elodie a déboutonné son chemisier. Je leur ai bien sur demandé de me passer tout ça ! J’ai essayé de demander à Elodie de retirer sous soutien-gorge mais elle a dit qu’elle ne le retirerait qu’avec ses sous-vêtements. Aucun problème… On a repris et j’ai encore gagné. Je leur ai pris leurs chaussures et chaussettes.

Ca devenait très intéressant. Alors, on a continué ! Après 5 minutes, j’ai perdu. Je me suis amusé à monter sur la table et de déboutonner mon pantalon sous leur nez. Pierre a tiré sur mon pantalon et j’ai finis par lui donner. Je me suis remis à ma place et j’ai distribué les cartes. Pendant que je le faisais, ils ne cessaient de me rappeler que je n’avais plus que mon boxer. Pierre disait « Quand tu devras l’enlever, tu ne devras rien nous cacher ; Pas de ça entre nous, hein ? ». Ce n’était pas grave, je ne me voyais pas vaincu pour autant ! Et j’avais raison puisque j’ai gagné la partie. Et c’est eux qui ont dû se déshabiller. J’ai demandé à en profiter et que chacun le fasse à son tour. C’est donc Elodie qui a commencé par enlever sa jupe et qui me l’a donné. Elle portait un string, ce qui, dans mes souvenirs, était rare chez elle. Pierre a donc déboutonner son pantalon et je lui ai dis que c’était à mon tour de lui enlever cette fois ci.

Moi en boxer, Pierre en caleçon, Elodie en string… On en était là. Plus qu’une partie à gagner d’un côté ou d’un autre. J’ai attendu d’avoir mon jeu et j’ai regardé mes cartes. J’avais un jeu d’enfer ! Je les ai empêchés de jouer deux fois. La partie a duré 2 minutes et je leur ai fais pioché 4 cartes. C’était insoutenable. Pendant je ne sais combien de temps, on a tourné avec une ou deux cartes. On la perdait et la récupérait sans cesse. On pensait gagner et non ! Sauf qu’au final, c’est moi qui ai posé ma dernière carte ! Bref, je venais de gagner !

Ils étaient très très dérangés. Moi, j’avais un grand sourire. Je leur ai rappelé qu’ils ne devaient rien me cacher. Ils ont essayé de négocier « On est deux, laisse nous perdre deux parties avant de nous déshabiller… Ou alors un seul se déshabiller » Mais non, je leur ai rappelé les règles.

« Qui commence ? » me demande Elodie. Je lui réponds que puisqu’elle le demande, elle n’a qu’à commencer. Elle me lance un méchant regard noir… je lui réponds par un grand sourire. C’est vrai que c’est drôle ! Elle dégrafe son soutien-gorge et me le tend, en se cachant les seins avec son autre bras. « Non non » je lui dis, je dois tout voir ! Alors, elle retire son bras gentiment. « Et maintenant » me demande-t-elle ? « Tu te tournes et tu retires le bas ». Elle se met donc de dos, face à Pierre et retire son string, qu’elle me lance par-dessus son épaule. Je vois Pierre se raidir… Ca lui fais de l’effet et son caleçon commence a prendre une forme bizarre. Je demande à Elodie de se retourner et elle s’exécute. Elle est toute nue face à moi et cela me fait le même effet qu’à Pierre… Ce qui se remarque vu le peu que je porte. Je lui dis qu’elle peut aller s’assoir. Elle va donc se poser en face de moi, pour pouvoir me cacher le bas.

C’est au tour de Pierre. Il essaye de calmer son érection mais on sent que c’est dur… Pareil pour moi ! De la même façon que Elodie, il se retourne et baisse son caleçon et me l’envoie. Voir ses fesses me fait un effet monstre ! Il tourne la tête et me demande s’il doit absolument tout montrer. Je lui dis le plus simplement du monde « bien sûr, je te connais par cœur ». Il m’obéit donc. Ce que je soupçonnais était vrai. Il a du mal à se calmer et sa queue est assez dure. Je regarde 10 secondes et je lui dis que c’est bon. Il va aussi s’assoir à côté de a copine.


***
A ce stade de la partie, ça devient tendu. Je leur demande tranquillement et d’un air assez fier « Et maintenant ? ». Ils se regardent et Pierre répond qu’il ne sait pas. Je propose une autre manche. Si je perds, je me déshabille et s’ils perdent, c’est un gage pour chacun ». Ils ont tous deux accepté.

On distribue les cartes. J’ai un mauvais jeu… un très mauvais jeu, même ! En fait, je me vois déjà à poil… Seulement, l’inespéré se passe et eux aussi on un mauvais jeu. La partie dure un long moment mais au final, je gagne pour une troisième fois d’affilé ! Ni eux ni moi n’en croyons nos yeux.

Je ne les fais pas attendre et les informe qu’ils ne pourront pas se rhabiller avant demain matin, quoi qu’il arrive. Après un peu d’appréhension, ils acceptent. Je repose la question de ce que l’on fait à présent. C’est Elodie qui décide de continuer. La partie suivante sera un lamentable échec pour moi et il me faudra moins de 1 minute pour perdre mon boxer.

Je me suis donc levé et me suis mis bien en évidence. Après les avoir regardé dans les yeux, je me suis mis dos à eux et j’ai baissé mon boxer tout doucement pour les exciter un peu plus. J’ai ramassé mon boxer et je me suis retourné. J’avais une érection et je ne pouvais pas la cacher. Ils avaient leur regard fixé dessus. C’était assez drôle parce que moi, ça ne me dérangeait absolument pas. Je me suis approché de Pierre et lui ai tendu mon boxer. « Et maintenant ?» me demande-t-il. « On continue. Je m’amuse bien ! », lui répondis-je

On en parle sur le forum

 

Voter pour cette histoire :

| Contact | © 2004-2006 tropbontropcon - Webmasters Gold77 / aNaKRoN67 - CNIL : 1071593 - 2 visiteurs connectés - Qui est connecté ? | Page générée en 0.21 secondes.