"C'est arrivé"


 Brigitte Bardot 
(0 commentaires)

 Au ciné 
(0 commentaires)

 A l'arrêt de bus 
(0 commentaires)

 A l'hôpital 
(0 commentaires)

 Les perroquets catholiques 
(0 commentaires)


Photos


 Majorette
 Sortez couverts
 So sexy
 Avec des pièces
 Chat perché

actu sur tropbontropcon.fr


 Visitez le monde entier en quelques clics grâce à des drones
 Toutes les actus ...

bon plan sur tropbontropcon.com


 


Fonds d'écran sur tropbontropcon.com


Barque sur la Seine
 Tous les fonds d'écrans ...

Sur le forum


  Doodle : Il y a 131 ans naissait la perforatrice
  Doodle : Google rend hommage au Pad Thaï
  Rencontre ratée
  Pour lutter contre la grippe
  Doodle : Joyeux Halloween

Trop embarrassant

Il y a 232 histoires, Les 10 meilleures notes:

  bizutage suite  [Ecole/College] (2578 points)
  Bizutage histoire vraie  [Ecole/College] (1737 points)
  Humilié devant les filles  [Famille] (1500 points)
  middle school story part 2  [Ecole/College] (1135 points)
  Les punitions dans mon école  [Ecole/College] (1039 points)
  Coincé  [Ecole/College] (929 points)
  La partie de basket  [Ecole/College] (879 points)
  Nue devant la maison  [Divers] (746 points)
  Aventure au foyer des étudiants  [Ecole/College] (552 points)
  Plumé par 2 filles au strip poker  [Ecole/College] (522 points)

Contribuez !!!

Liens


 Betisier
 ToutGratuit.fr
 Rencontres gratuites
 Mes albums photo
 Référencement Google
 Dictionnaire en ligne


Document sans titre
Ni oui ni non
par Alexandre le, 19/07/2016

Eric m’avait invité chez lui pour une partie de «ni oui ni non» érotique avec deux autres de ses copains, Christophe et Philippe. Nous étions tous assis autour d’une table basse. A tour de rôle, chaque joueur devait poser une question à l’un des autres, à laquelle il était interdit de répondre par «oui» ou par «non». Celui qui se trompait devait enlever un de ses vêtements et le poser sur la table basse, jusqu’à ce que l’un de nous se retrouve à poil.

J’avais déjà perdu mes baskets, mes chaussettes et ma ceinture, lorsque Philippe me demanda: «Alex, as-tu déjà fait l’amour avec un homme?» - Surpris par le caractère direct de sa question, je répondis «non» et je dus ôter mon teeshirt, me retrouvant torse nu.

C’était à mon tour de jouer. J’interrogeai Philippe aussi directement qu’il l’avait fait: «Et toi, tu as déjà baisé avec un mec?» - Il commença à dire «N… En fait jamais» mais je ne pus m’empêcher de m’écrier: «Tu as failli dire non, ça compte ou pas?»

Tous les regards se tournèrent vers moi. J’avais prononcé le mot fatidique et je n’eus pas d’autre choix que d’ôter mon pantalon. Il ne me restait plus que mon caleçon…

Christophe, qui n’en menait pas large car il était en slip depuis un bon moment, me prit par surprise en me lançant: «Dis donc, Alex, ça a l’air de t’exciter de te retrouver en caleçon devant nous. Je me trompe»? - Je ne me démontai pas et je répondis : «Pas du tout, et toi, ça t’excite?»

Christophe répondit du tac au tac: «Absolument pas, mais tout le monde peut voir que tu bandes sous ton calcif»… Eric me relança aussitôt: «C’est vrai, je suis sûr que tu rêves de perdre pour connaître le gage qu’on te réserve»… Ce n’était pas vraiment une question, mais je me mis à rougir et je ne pus m’empêcher de murmurer: «Non, non»…

Erreur fatale! Je n’avais plus qu’à ôter mon caleçon pendant que les trois autres se retiraient dans la pièce voisine pour discuter du gage que j’allais devoir accomplir.

Au bout de quelques minutes, Eric, Christophe et Philippe revinrent dans la pièce où je les attendais, nu comme un ver. Eric prit la parole: «Comme on est sympas, on a décidé de te laisser le choix entre deux gages: voici deux enveloppes, choisis celle que tu veux; si le gage qu’elle contient ne te plaît pas, tu pourras le refuser mais tu seras obligé d’exécuter l’autre »…

Je choisis l’une des deux enveloppes, qui contenait un morceau de papier disant: «faire le tour de l’immeuble à poil et passer le reste de la nuit sur le palier»… Je refusai et j’ouvris alors la seconde enveloppe qui contenait le gage de rechange: «nous accompagner en voiture jusqu’à l’aire d’autoroute la plus proche et revenir en ville par tes propres moyens»…

 

Voter pour cette histoire :

| Contact | © 2004-2006 tropbontropcon - Webmasters Gold77 / aNaKRoN67 - CNIL : 1071593 - 2 visiteurs connectés - Qui est connecté ? | Page générée en 0.16 secondes.