"C'est arrivé"


 Brigitte Bardot 
(0 commentaires)

 Au ciné 
(0 commentaires)

 A l'arrêt de bus 
(0 commentaires)

 A l'hôpital 
(0 commentaires)

 Les perroquets catholiques 
(0 commentaires)


Photos


 Majorette
 Sortez couverts
 So sexy
 Avec des pièces
 Chat perché

actu sur tropbontropcon.fr


 Visitez le monde entier en quelques clics grâce à des drones
 Toutes les actus ...

bon plan sur tropbontropcon.com


 


Fonds d'écran sur tropbontropcon.com


Barque sur la Seine
 Tous les fonds d'écrans ...

Sur le forum


  Doodle : Il y a 131 ans naissait la perforatrice
  Doodle : Google rend hommage au Pad Thaï
  Rencontre ratée
  Pour lutter contre la grippe
  Doodle : Joyeux Halloween

Trop embarrassant

Il y a 232 histoires, Les 10 meilleures notes:

  bizutage suite  [Ecole/College] (2578 points)
  Bizutage histoire vraie  [Ecole/College] (1737 points)
  Humilié devant les filles  [Famille] (1500 points)
  middle school story part 2  [Ecole/College] (1135 points)
  Les punitions dans mon école  [Ecole/College] (1039 points)
  Coincé  [Ecole/College] (929 points)
  La partie de basket  [Ecole/College] (879 points)
  Nue devant la maison  [Divers] (746 points)
  Aventure au foyer des étudiants  [Ecole/College] (552 points)
  Plumé par 2 filles au strip poker  [Ecole/College] (522 points)

Contribuez !!!

Liens


 Betisier
 ToutGratuit.fr
 Rencontres gratuites
 Mes albums photo
 Référencement Google
 Dictionnaire en ligne


Document sans titre
Seul à l'hôtel (réponse 2)
par Anonymous le, 11/02/2016

J’ai réalisé un plan du même genre dans l’immeuble où j’habitais quand j’étais encore célibataire. Je vivais en appartement au 4ème étage d’un immeuble qui en comptait six et je disposais d’une cave au sous-sol où je rangeais mon vélo.

Par un beau dimanche d’été, je suis allé faire un tour en vélo. De retour chez moi après une heure de promenade, il faisait si chaud que j’ai eu envie de me déshabiller dans la cave. Je suis donc remonté chez moi par l’ascenseur entièrement nu à l’exception de mes baskets, tenant mon caleçon, mon short et mon tee-shirt à la main.

Mon cœur battait déjà très fort, mais les battements se sont encore accélérés lorsque l’ascenseur s’est malencontreusement arrêté au rez-de-chaussée : un homme d’une quarantaine d’années est entré et m’a regardé d’un air interrogateur, tandis que j’essayais de dissimuler avec mes affaires la partie de mon corps située entre mon nombril et mes genoux. Nous nous sommes dit machinalement «bonjour» mais j’ignore s’il s’est rendu compte que j’étais tout nu, les fesses appuyées contre la paroi de l’ascenseur.

Heureusement pour moi, il est descendu au 3ème étage et j’ai pu regagner mon 4ème étage sans faire d’autre rencontre, mais très excité…

 

Voter pour cette histoire :

| Contact | © 2004-2006 tropbontropcon - Webmasters Gold77 / aNaKRoN67 - CNIL : 1071593 - 2 visiteurs connectés - Qui est connecté ? | Page générée en 0.17 secondes.