"C'est arrivé"


 Brigitte Bardot 
(0 commentaires)

 Au ciné 
(0 commentaires)

 A l'arrêt de bus 
(0 commentaires)

 A l'hôpital 
(0 commentaires)

 Les perroquets catholiques 
(0 commentaires)


Photos


 Majorette
 Sortez couverts
 So sexy
 Avec des pièces
 Chat perché

actu sur tropbontropcon.fr


 Visitez le monde entier en quelques clics grâce à des drones
 Toutes les actus ...

bon plan sur tropbontropcon.com


 


Fonds d'écran sur tropbontropcon.com


Barque sur la Seine
 Tous les fonds d'écrans ...

Sur le forum


  Doodle : Il y a 131 ans naissait la perforatrice
  Doodle : Google rend hommage au Pad Thaï
  Rencontre ratée
  Pour lutter contre la grippe
  Doodle : Joyeux Halloween

Trop embarrassant

Il y a 232 histoires, Les 10 meilleures notes:

  bizutage suite  [Ecole/College] (2578 points)
  Bizutage histoire vraie  [Ecole/College] (1733 points)
  Humilié devant les filles  [Famille] (1500 points)
  middle school story part 2  [Ecole/College] (1135 points)
  Les punitions dans mon école  [Ecole/College] (1038 points)
  Coincé  [Ecole/College] (929 points)
  La partie de basket  [Ecole/College] (874 points)
  Nue devant la maison  [Divers] (746 points)
  Aventure au foyer des étudiants  [Ecole/College] (552 points)
  Plumé par 2 filles au strip poker  [Ecole/College] (522 points)

Contribuez !!!

Liens


 Betisier
 ToutGratuit.fr
 Rencontres gratuites
 Mes albums photo
 Référencement Google
 Dictionnaire en ligne


Document sans titre
Défi estival
par Anonymous le, 09/02/2016

L’été dernier, j’ai réalisé ce défi alors que j’étais en vacances dans le Midi : un peu avant minuit, j’ai quitté mon bungalow, vêtu seulement d’un tee-shirt, d’un short, d’un caleçon et d’une paire de sandalettes. J’ai fermé la porte à clé et j’ai glissé le porte-clés dans la poche de mon short.

Au bout de cinq minutes de marche, j’ai ôté mon tee-shirt que j’ai déposé sur un buisson. J’ai croisé un couple qui sortait du restaurant, mais ni l’un ni l’autre n’ont semblé surpris de rencontrer un touriste torse nu en cette période de l’année.

Après cinq autres minutes de marche, je me suis décidé à ôter mon short et à le jeter au pied d’un lampadaire. Mon cœur s’est mis à battre plus fort en entendant le bruit du porte-clés tombant sur le sol… En repartant, seulement vêtu désormais de mon caleçon, j’ai croisé un homme qui se dirigeait vers les bungalows : j’ai eu l’impression qu’il m’avait vu ôter mon short et qu’il me lançait un regard interrogateur…

Encore cinq minutes de marche et je me suis retrouvé dans la pénombre, à la limite des zones habitées. J’ai ôté mes sandalettes et mon caleçon, je les ai roulés en boule et je les ai lancés au hasard dans les broussailles. Mon cœur battait la chamade mais je ressentais aussi un début d’érection…

Désormais nu comme un ver, je me suis mis à rechercher frénétiquement les précieux objets que je venais de jeter, mais comme je m’y attendais, il était impossible de les retrouver dans ce secteur à peine éclairé…

J’ai donc dû rebrousser chemin, nu des pieds à la tête. Au bout de deux minutes, j’ai vu une voiture arriver au loin et je me suis caché instinctivement sur le bas-côté. Bandant de plus belle, je suis reparti jusqu’au lampadaire au pied duquel j’avais jeté mon short : j’ai ressenti un grand soulagement en le retrouvant, ainsi que le porte-clés, et je n’ai pas pu m’empêcher de me branler. Il ne me restait plus qu'à récupérer le tee-shirt et à regagner mon bungalow, sans rencontrer personne, cette fois…

 

Voter pour cette histoire :

| Contact | © 2004-2006 tropbontropcon - Webmasters Gold77 / aNaKRoN67 - CNIL : 1071593 - 2 visiteurs connectés - Qui est connecté ? | Page générée en 0.22 secondes.