"C'est arrivé"


 Brigitte Bardot 
(0 commentaires)

 Au ciné 
(0 commentaires)

 A l'arrêt de bus 
(0 commentaires)

 A l'hôpital 
(0 commentaires)

 Les perroquets catholiques 
(0 commentaires)


Photos


 Majorette
 Sortez couverts
 So sexy
 Avec des pièces
 Chat perché

actu sur tropbontropcon.fr


 Visitez le monde entier en quelques clics grâce à des drones
 Toutes les actus ...

bon plan sur tropbontropcon.com


 


Fonds d'écran sur tropbontropcon.com


Barque sur la Seine
 Tous les fonds d'écrans ...

Sur le forum


  Doodle : Il y a 131 ans naissait la perforatrice
  Doodle : Google rend hommage au Pad Thaï
  Rencontre ratée
  Pour lutter contre la grippe
  Doodle : Joyeux Halloween

Trop embarrassant

Il y a 232 histoires, Les 10 meilleures notes:

  bizutage suite  [Ecole/College] (2578 points)
  Bizutage histoire vraie  [Ecole/College] (1737 points)
  Humilié devant les filles  [Famille] (1500 points)
  middle school story part 2  [Ecole/College] (1135 points)
  Les punitions dans mon école  [Ecole/College] (1039 points)
  Coincé  [Ecole/College] (929 points)
  La partie de basket  [Ecole/College] (879 points)
  Nue devant la maison  [Divers] (746 points)
  Aventure au foyer des étudiants  [Ecole/College] (552 points)
  Plumé par 2 filles au strip poker  [Ecole/College] (522 points)

Contribuez !!!

Liens


 Betisier
 ToutGratuit.fr
 Rencontres gratuites
 Mes albums photo
 Référencement Google
 Dictionnaire en ligne


Document sans titre
Statue vivante
par Radamès le, 12/08/2015

Lorsque je repris connaissance, j’étais allongé sur le sol, nu comme un ver et incapable d’esquisser le moindre geste. Je compris que le grand prêtre m’avait fait ingurgiter un philtre magique qui m’avait plongé dans un profond sommeil léthargique. Constatant que j’étais réveillé, le grand prêtre ordonna à ses serviteurs d’enduire mon corps d’une sorte de pommade, composée d’un mélange d’or liquide et de poussière de marbre.

Au fur et à mesure que l’on me recouvrait de cette étrange mixture, je sentais que mon sang se figeait dans mes veines et que toutes les parties de mon corps se mettaient à durcir. C’est alors que le grand prêtre me fit mettre debout, en semi-érection, vêtu seulement d’une mince pellicule d’or et de marbre qui me paralysait complètement.

Je compris alors que mon esprit était destiné à rester éternellement vivant, prisonnier de mon propre corps transformé en statue d’or et de marbre. Installé au cœur du sanctuaire, je serais ainsi offert à l’admiration et à la vénération des membres de la secte. Ceux-ci viendraient se prosterner trois fois par jour devant leur nouvelle idole et je ne pourrais même pas me branler pour passer le temps entre deux visites…

 

Voter pour cette histoire :

| Contact | © 2004-2006 tropbontropcon - Webmasters Gold77 / aNaKRoN67 - CNIL : 1071593 - 2 visiteurs connectés - Qui est connecté ? | Page générée en 0.16 secondes.