"C'est arrivé"


 Rencontre ratée 
(0 commentaires)

 Brigitte Bardot 
(0 commentaires)

 Au ciné 
(0 commentaires)

 A l'arrêt de bus 
(0 commentaires)

 A l'hôpital 
(0 commentaires)


Photos


 Majorette
 Sortez couverts
 So sexy
 Avec des pièces
 Chat perché

actu sur tropbontropcon.fr


 Visitez le monde entier en quelques clics grâce à des drones
 Toutes les actus ...

bon plan sur tropbontropcon.com


 


Fonds d'écran sur tropbontropcon.com


Barque sur la Seine
 Tous les fonds d'écrans ...

Sur le forum


  Doodle : Il y a 86 ans naissait Dalida
  Doodle : Google vous souhaite une bonne année !
  Doodle : Bon réveillon
  Que pensez-vous des souris ergonomiques ?
  Doodle : Joyeuses fêtes

Trop embarrassant

Il y a 250 histoires, Les 10 meilleures notes:

  bizutage suite  [Ecole/College] (2631 points)
  Bizutage histoire vraie  [Ecole/College] (1811 points)
  Humilié devant les filles  [Famille] (1628 points)
  middle school story part 2  [Ecole/College] (1185 points)
  Les punitions dans mon école  [Ecole/College] (1089 points)
  Coincé  [Ecole/College] (967 points)
  La partie de basket  [Ecole/College] (911 points)
  Nue devant la maison  [Divers] (762 points)
  Mise à l'air en forêt  [Ecole/College] (685 points)
  Aventure au foyer des étudiants  [Ecole/College] (571 points)

Contribuez !!!

Liens


 Betisier
 ToutGratuit.fr
 Rencontres gratuites
 Mes albums photo
 Référencement Google
 Dictionnaire en ligne


Document sans titre
Bizutage en terre Adélie
par Jean-Jacques le, 10/12/2014

Lorsque je suis arrivé comme volontaire civil à l'aide technique au service des observatoires magnétiques en terre Adélie, on m’a expliqué que ma première tâche consisterait à effectuer la mesure absolue du champ magnétique terrestre dans un abri situé à quelques kilomètres de la base.

La mesure absolue du champ magnétique terrestre devant se faire sans la moindre présence d'objets extérieurs, on m’a donné pour instruction de me déshabiller entièrement avant de pénétrer dans la zone critique. Mais, lorsque j’ai voulu récupérer mes vêtements, je me suis aperçu que ceux-ci avaient disparu. Je me suis donc retrouvé tout nu, sans aucun moyen de regagner la base alors que la température extérieure était tombée à plusieurs dizaines de degrés en-dessous de zéro. Les collègues m’avaient laissé un petit message qui disait ceci :

« Salut, Jean-Jacques, c’est le début de ton bizutage et on te conseille de ne pas sortir de l’abri si tu ne veux pas geler sur place. Tu trouveras dans l’armoire quelques provisions de biscuits secs et d’eau pour six semaines. Et si tu t’ennuies un peu, tu pourras toujours te branler pour passer le temps »…

 

Voter pour cette histoire :

| Contact | © 2004-2006 tropbontropcon - Webmasters Gold77 / aNaKRoN67 - CNIL : 1071593 - 2 visiteurs connectés - Qui est connecté ? | Page générée en 0.20 secondes.