"C'est arrivé"


 Brigitte Bardot 
(0 commentaires)

 Au ciné 
(0 commentaires)

 A l'arrêt de bus 
(0 commentaires)

 A l'hôpital 
(0 commentaires)

 Les perroquets catholiques 
(0 commentaires)


Photos


 Majorette
 Sortez couverts
 So sexy
 Avec des pièces
 Chat perché

actu sur tropbontropcon.fr


 Visitez le monde entier en quelques clics grâce à des drones
 Toutes les actus ...

bon plan sur tropbontropcon.com


 


Fonds d'écran sur tropbontropcon.com


Barque sur la Seine
 Tous les fonds d'écrans ...

Sur le forum


  Doodle : Il y a 131 ans naissait la perforatrice
  Doodle : Google rend hommage au Pad Thaï
  Rencontre ratée
  Pour lutter contre la grippe
  Doodle : Joyeux Halloween

Trop embarrassant

Il y a 232 histoires, Les 10 meilleures notes:

  bizutage suite  [Ecole/College] (2578 points)
  Bizutage histoire vraie  [Ecole/College] (1737 points)
  Humilié devant les filles  [Famille] (1500 points)
  middle school story part 2  [Ecole/College] (1135 points)
  Les punitions dans mon école  [Ecole/College] (1039 points)
  Coincé  [Ecole/College] (929 points)
  La partie de basket  [Ecole/College] (879 points)
  Nue devant la maison  [Divers] (746 points)
  Aventure au foyer des étudiants  [Ecole/College] (552 points)
  Plumé par 2 filles au strip poker  [Ecole/College] (522 points)

Contribuez !!!

Liens


 Betisier
 ToutGratuit.fr
 Rencontres gratuites
 Mes albums photo
 Référencement Google
 Dictionnaire en ligne


Document sans titre
Traquenard (suite)
par Anonymous le, 19/10/2012

Comme il avait toujours les mains attachées dans le dos, je les ai détachées pour relier chacune d’elles à l’un des barreaux de la tête de lit. Il s’est retrouvé ainsi immobilisé, allongé sur le dos en forme de croix (ou plutôt de X), vêtu seulement de son bâillon et du bandeau qui lui recouvrait les yeux, mais bandant comme un âne… Je suis alors sorti de la chambre pour le laisser méditer dans le silence et l’obscurité.

Je suis revenu une heure plus tard et je lui ai annoncé que j’allais le débarrasser de tous ses poils disgracieux. Il a émis quelques gémissements sous son bâillon, tandis que j’étalais la mousse à raser sur son torse, son sexe et ses cuisses. J’ai alors entrepris de le raser méthodiquement, tout en agrémentant l’opération de quelques commentaires sadiques du genre «les mecs dans les vestiaires, ils n’en reviendront pas de te voir aussi lisse» ou «arrête de remuer, sinon je te coupe le zizi» ou encore «attention, j’attaque les couilles, ne fais pas de faux mouvement si tu ne veux pas finir ta vie comme eunuque dans un harem»…

Finalement, au bout d’une heure, il s’est retrouvé littéralement nu comme un ver (ou comme un bébé, si vous préférez) et toujours solidement attaché sur le lit, mais sa queue était à nouveau raide comme un piquet…

On en parle sur le forum...

 

Voter pour cette histoire :

| Contact | © 2004-2006 tropbontropcon - Webmasters Gold77 / aNaKRoN67 - CNIL : 1071593 - 2 visiteurs connectés - Qui est connecté ? | Page générée en 0.22 secondes.