"C'est arrivé"


 Brigitte Bardot 
(0 commentaires)

 Au ciné 
(0 commentaires)

 A l'arrêt de bus 
(0 commentaires)

 A l'hôpital 
(0 commentaires)

 Les perroquets catholiques 
(0 commentaires)


Photos


 Majorette
 Sortez couverts
 So sexy
 Avec des pièces
 Chat perché

actu sur tropbontropcon.fr


 Visitez le monde entier en quelques clics grâce à des drones
 Toutes les actus ...

bon plan sur tropbontropcon.com


 


Fonds d'écran sur tropbontropcon.com


Barque sur la Seine
 Tous les fonds d'écrans ...

Sur le forum


  Doodle : Il y a 131 ans naissait la perforatrice
  Doodle : Google rend hommage au Pad Thaï
  Rencontre ratée
  Pour lutter contre la grippe
  Doodle : Joyeux Halloween

Trop embarrassant

Il y a 232 histoires, Les 10 meilleures notes:

  bizutage suite  [Ecole/College] (2578 points)
  Bizutage histoire vraie  [Ecole/College] (1737 points)
  Humilié devant les filles  [Famille] (1500 points)
  middle school story part 2  [Ecole/College] (1135 points)
  Les punitions dans mon école  [Ecole/College] (1039 points)
  Coincé  [Ecole/College] (929 points)
  La partie de basket  [Ecole/College] (879 points)
  Nue devant la maison  [Divers] (746 points)
  Aventure au foyer des étudiants  [Ecole/College] (552 points)
  Plumé par 2 filles au strip poker  [Ecole/College] (522 points)

Contribuez !!!

Liens


 Betisier
 ToutGratuit.fr
 Rencontres gratuites
 Mes albums photo
 Référencement Google
 Dictionnaire en ligne


Document sans titre
A poil après un strip poker
par tryToRemember le, 23/03/2010

Salut ! Moi, je m’appelle Alex, j’ai 21 ans et je me souviens d’un soir où à trop vouloir jouer le malin, je me suis pris la pire honte que je n’ais jamais eu. Tout ça est dû à un « action ou vérité », en fait. J’avais fais une petite soirée chez moi avec mon meilleur pote (Pierre) et sa copine (Lucie), une amie sur laquelle je craquais (Elodie) et mon ex (avec qui j’étais devenu pote depuis bien longtemps, Clémence)
A la base, la soirée avait commencé gentiment, mais à force de d’alcool, nous avons vite fini par nous échauffer. Vers minuit, Clémence, mon ex a proposé que, pour s’amuser, on se fasse un « action ou vérité ». Comme tout le monde s’en sentais l’envie, on a donc fait ça ! Au début ça a été surtout pas mal de vérités du genre « raconte ton pire/meilleur coup au pieu », « Qui était ta première fois ? » et puis ensuite, il y a eu des petites actions. J’ai dû rouler une pelle mon meilleur pote, j’ai demandé à mon ex a d’embrasser la copine de Pierre et bien vite, on a fini, sans en avoir l’air, par être assez excités.
Là où la situation a commencé à se corser, c’est quand mon ex a demandé à mon pote de retirer son pantalon. Bon, là, encore ça allait, mais après ça, pour se venger d’elle, lui, lui a demandé de retirer son jean aussi. Elle était en string. Malheureusement pour Pierre, la réaction physique qu’il a eu en voyant ce string a fini par se remarquer, vu qu’il était en boxer. Evidemment, moi, apercevant ça, alors qu’aucune des filles ne l’avait encore remarqué, je me suis empressé de le crier à haute voix. Ca n’a pas manqué. Sa copine a commencé à être vexée de le voir être dans cet état face à une autre fille, quant à mon ex, elle s’est quand même sentie un peu gênée. Moi, je leur ai dis « Oh, c’est le jeu, il faut s’attendre à des trucs comme ça ! »Et après avoir un peu relativisé tout ça, on a fini par reprendre la partie.
Elodie a demandé une action à mon pote. « Retire ton t-shirt ». En entendant ça, j’ai été un peu déçu. J’aurais aimé qu’elle me demande quelque chose à moi, vu que j’espérais qu’elle s’intéresse à moi. En plus de ça, Pierre se retrouvait avec juste son boxer donc il ne faisait plus le fier. On sentait que les filles étaient contentes de l’avoir mis dans cette tenue là. En plus, comme c’était à Lucie, sa copine de jouer, on pouvait s’attendre à ce qu’elle finisse le travail… Mais non. Au lieu de ça, elle a demandé à mon ex d’enlever son t-shirt aussi.
Bref, au final, on se retrouvait avec mon pote et mon ex en sous-vêtements. Perso, j’étais bien décidé à foutre Pierre à poil, histoire de me marrer un peu. Et ça tombait bien, c’était à mon tour de jouer. Je demande donc à Pierre ce qu’il choisit et il me répond qu’il veut une vérité. Moi, trop déçu, je lui dis « Oh, tu aurais pu dire action, ça aurait été drôle !». Lui me réponds « Je te voyais venir, toi, donc je préfère ne pas tenter ça ». Je lui ai finalement demandé qui, excepté sa copine, l’excitait le plus. Il était super embrassé mais bon… obligé de répondre malgré tout ! Sa réponse à été « Clémence ». Evidemment, sa copine a balancé une réflexion du genre « Evidemment, une fille en string et toi tu ne te tiens plus»
A ce moment là, on sentait que Lucie était un peu énervée de savoir son mec excité par une autre fille, une fille presque à poil qui plus est. Comme d’un fait exprès, Clémence joua avec Lucie qui demanda une action. « Mets-toi aussi en sous-vêtements, comme ça, ton chéri pourra aussi fantasmer sur toi et il n’y aura pas de jalouse ». Moi et Elodie, on trouvait ça assez drôle de voir ces trois là se faire la guerre. Moi, voir mon ex presque à poil ne m’embêtait pas non plus, il faut bien le dire.
« Et ben, vous ne vous faites pas de cadeau ! », leur dit Elodie en rigolant. C’est vrai que vu d’où j’étais c’était assez sympa tout ça. « Ouais, ça va bientôt finir à poil pour l’un d’entre vous tout ça, je le sens bien, ahahah ! » leur dis-je, en imaginant la scène, d’avance. Ce fut à Pierre de jouer. « Tiens, Alex, action ou vérité ? », me demanda-t-il. « Allez, action, qu’on s’amuse un peu ! » lui dis-je avec un large sourire. « Ok, alors on va voir si je suis le seul à être excité par tout ça ! » me dit-il. Je pensais qu’il allait me demander d’enlever mon pantalon mais ce ne fut pas le cas. « Comme tu dis, on va foutre quelqu’un à poil ! » Les deux filles étaient super paniquées. Elles s’attendaient à ce que je doive déshabiller l’une d’elle. « Donc… Alex… Strip intégral ! Allez, hop ! Et je veux tout voir !!!»
Tout le monde s’est mis à rigoler, sauf moi, bien sûr. Je n’en menais pas large ! En rigolant je lui ai dis qu’il ne pouvait pas me faire ça, que c’était vraiment salop un truc pareil. « Je m’en fous, c’est les règles. Tu es obligé de faire ton action, alors dépêche-toi. A poil, garçon ! » J’avais espérer que quelqu’un intervienne, mais non. Personne n’a rien dis… Du coup, j’ai dû me résigner. J’ai bien pris mon temps mais tout y est passé : Chaussures, chaussettes, t-shirt et jean. Me voyant en boxer, Pierre saisit l’occasion pour bien se foutre de ma gueule. « Ah oui, visiblement toi aussi, tu es bien excité, ça se voit bien. Très bien même. Mais ça sera mieux encore quand tu auras enlevé ton boxer. Vas-y, baisse-le ! ». En réponse, tout ce que je trouvais à faire, c’était lui balancer un regard noir « C’est le jeu », me dit-il en se marrant. Là-dessus, donc, je passe une main sous le boxer, je fais en sorte de planquer mon érection dessous, et je baisse mon boxer à mes chevilles, avant de l’envoyer balader pas loin de moi.
Je me retrouve donc debout, face à eux quatre, totalement à poil, les deux mains protégeant le reste d’intimité qu’il me restait. « Ah non non, ça ne va pas du tout ça. On doit absolument tout voir, même ce que tu cherches à nous cacher. Mets tes mains sur la tête » me dit Pierre. « Ca va peut-être un peu loin là, non ? » lui répondis-je. C’est vrai que si la situation avait été inversée, j’aurais fais exactement la même chose… mais ça, ça ne se dit pas. « C’est simple, si tu ne le fais pas, ton gage sera de rester comme ça jusqu’à la fin de la fête. Vous êtes d’accord ? » Tout le monde approuva, le coup dur ! « Ok, mais alors après, je peux me rhabiller ? » demandais-je. « Ah donc tu le fais ? Ben alors ouais. Tu tournes doucement sur toi-même et quand on te dit que c’est bon, tu peux te rhabiller ».
Avec la plus grande difficulté, je finis par très doucement lever mes mains pour les mettre sur ma tête. Voyant ma grosse érection, Pierre explosa de rire et les filles avaient les yeux grands ouverts, fixant mon entrejambe, ne sachant pas trop quoi dire. J’ai donc fais ce que Pierre m’avait demandé. J’ai lentement tourné sur moi-même, avec mes mains sur la tête, ce qui me valu une réflexion sur mes fesses et. « C’est bon ? » demandais-je à Pierre. « Ah ben ouais, là c’est bon. Je regrette juste de ne pas avoir pris de caméscope pour immortaliser ça ! »
Je ne savais plus où me mettre ; Je regardais la réaction d’Elodie qui, visiblement, n’en avait pas perdu une miette. Je venais de me faire humilier devant elle pour un jeu à la con. Avec le recul, je ne sais vraiment pas pourquoi je me suis senti obligé de me foutre à poil. Sûrement la pression du groupe. Le fait est que… Je m’en souviendrai de ça !

On en parle sur le forum

 

Voter pour cette histoire :

| Contact | © 2004-2006 tropbontropcon - Webmasters Gold77 / aNaKRoN67 - CNIL : 1071593 - 3 visiteurs connectés - Qui est connecté ? | Page générée en 0.17 secondes.