"C'est arrivé"


 Brigitte Bardot 
(0 commentaires)

 Au ciné 
(0 commentaires)

 A l'arrêt de bus 
(0 commentaires)

 A l'hôpital 
(0 commentaires)

 Les perroquets catholiques 
(0 commentaires)


Photos


 Majorette
 Sortez couverts
 So sexy
 Avec des pièces
 Chat perché

actu sur tropbontropcon.fr


 Visitez le monde entier en quelques clics grâce à des drones
 Toutes les actus ...

bon plan sur tropbontropcon.com


 


Fonds d'écran sur tropbontropcon.com


Barque sur la Seine
 Tous les fonds d'écrans ...

Sur le forum


  Doodle : Il y a 131 ans naissait la perforatrice
  Doodle : Google rend hommage au Pad Thaï
  Rencontre ratée
  Pour lutter contre la grippe
  Doodle : Joyeux Halloween

Trop embarrassant

Il y a 232 histoires, Les 10 meilleures notes:

  bizutage suite  [Ecole/College] (2578 points)
  Bizutage histoire vraie  [Ecole/College] (1737 points)
  Humilié devant les filles  [Famille] (1500 points)
  middle school story part 2  [Ecole/College] (1135 points)
  Les punitions dans mon école  [Ecole/College] (1039 points)
  Coincé  [Ecole/College] (929 points)
  La partie de basket  [Ecole/College] (879 points)
  Nue devant la maison  [Divers] (746 points)
  Aventure au foyer des étudiants  [Ecole/College] (552 points)
  Plumé par 2 filles au strip poker  [Ecole/College] (522 points)

Contribuez !!!

Liens


 Betisier
 ToutGratuit.fr
 Rencontres gratuites
 Mes albums photo
 Référencement Google
 Dictionnaire en ligne


Document sans titre
Jeu de rôle
par Max le, 26/08/2009

Vous connaissez sans doute le principe du jeu de rôle, où chacun des joueurs incarne un personnage de son choix et s’efforce de vivre la vie de ce personnage comme s’il était réel. J’ai participé voici quelques années, pendant mes congés d’été, à un jeu de ce genre qui rassemblait une cinquantaine de participants dans une ville de l’Est de la France, «le jeu du kidnapping».

Au début du jeu, qui était prévu pour une durée de trois semaines, un tirage au sort était organisé pour désigner les deux joueurs qui devraient jouer le rôle des «kidnappeurs» (bien entendu, ceux qui tiraient la carte «kidnappeur» ne devaient pas le dire aux autres joueurs). Ensuite, les deux kidnappeurs devaient enlever l’un des autres joueurs et envoyer une demande de rançon. Le but du jeu, pour les autres joueurs, était évidemment de retrouver les kidnappeurs et de délivrer le kidnappé avant l’expiration du délai de trois semaines.

Le jeu était déjà commencé depuis deux ou trois jours et personne n’avait encore été enlevé lorsque je fus réveillé, un beau matin, par un coup de téléphone. C’était un de mes compagnons de jeu, qui avait adopté le rôle de «journaliste détective» et se faisait appeler Fandor.

«Allo Max? Ici Fandor. Tu connais la nouvelle?»

«Non.»

«Le fils du maire a été enlevé hier soir, mais je suis sur une piste qui devrait me permettre de le retrouver dans la journée, si tu veux bien m’aider.»

«Pas de problème… Que dois-je faire?»

«On se retrouve à 10 heures au hammam du Centre Thermal, OK?»

Aussitôt dit, aussitôt fait… A 10 heures précises, j’arrivai au Centre thermal. L’heure et le lieu choisis convenaient parfaitement à un rendez-vous discret : je ne croisai que deux ou trois clients qui se dirigeaient vers la piscine de plein air. Quant à moi, je me dirigeai vers le hammam dans la tenue adéquate, vêtu seulement d’une serviette autour de la taille…

La vapeur qui remplissait le hammam m’empêchant de voir quoi que ce soit, je murmurai machinalement: «C’est moi, Max... Y a quelqu’un?»

Aussitôt, je sentis deux individus qui se jetaient sur moi: sans dire un mot, ils m’appliquèrent un bâillon sur la bouche et m’attachèrent les mains derrière le dos, tandis que ma serviette de bain glissait à terre, me laissant nu comme un ver. Puis, les deux inconnus me poussèrent en direction d’une porte qui se trouvait au fond du hammam. La porte s’ouvrit: une voiture portant le blason de la commune m’attendait là, le coffre grand ouvert…

Je compris alors que Fandor avait été tiré au sort pour jouer le rôle de l’un des deux kidnappeurs, et que le fils du maire était probablement son complice: c’est ainsi que je me retrouvai entièrement nu, bâillonné et ligoté au fond d’un coffre de voiture, en route vers le lieu de ma séquestration…

on en parle sur le forum

 

Voter pour cette histoire :

| Contact | © 2004-2006 tropbontropcon - Webmasters Gold77 / aNaKRoN67 - CNIL : 1071593 - 3 visiteurs connectés - Qui est connecté ? | Page générée en 0.15 secondes.